vendredi 8 juillet 2011

- Le service résidentiel de l'association des Papillons blancs a fêté ses 40 ans. Belle fête pour grande cause


Glace pour tout le monde. Le spectacle de la compagnie Cirko Senso. Photos Jean-Claude Murit

L’association des Papillons blancs a sorti le grand jeu pour fêter son quarantième anniversaire. Pour l’occasion, le jardin et les bâtiments étaient décorés.
En présence du député-maire Alain Suguenot, du conseiller général, Denis Thomas, du conseiller régional Pierre Bolze, et des représentants de la municipalité, plus de 250 invités se sont réunis sur le site de Savigny pour fêter le 40 e anniversaire du service résidentiel des Papillons blancs de Beaune.

Anny Devevey, directrice du service résidentiel, puis Philippe Chaussade, président de l'association des Papillons blancs, se sont relayés au micro pour accueillir leurs invités.
Ils ont retracé l'histoire du site de Savigny et son extension à Beaune (voir notre édition du 30 juin dernier). Philippe Chaussade a rendu hommage aux fondateurs, rappelant les origines de l'association.
Les pensionnaires et personnels ont fait preuve de créativité et d'imagination dans la décoration des jardins et des bâtiments, avec des centaines de fleurs et de papillons réalisés dans des matériaux souvent inattendus.

Expositions et animations

Les invités ont pu visiter les différentes installations avec plusieurs expositions de photos et de coupures de presse. Beaucoup d'anciens responsables de l'association étaient présents, dont Pierre Cappicot – qui a été le premier directeur en 1971 du foyer d'hébergement et du CAT. Il a eu l'occasion de retrouver plusieurs de ses premiers pensionnaires.
Avant de se réunir autour d'un cocktail, les invités ont pu apprécier des représentations des ateliers de danse et de musique avec la participation de l'association Personimages et un spectacle de la compagnie Cirko Senso.


source : Journal "Le bien Public", édition Beaune le 8.07.2011

lundi 4 juillet 2011

- Rencontre avec Philippe Chaussade, président de l’association Les Papillons blancs. De nouveaux défis à l’horizon.


Jacques Berhet, directeur général de l’association Les Papillons blancs en compagnie de Philippe Chaussade président de l’association. Photo Bruno Allexant.

Fondée en 1958, l’association Les Papillons blancs de Beaune est une association d’action sociale et médico-sociale, et un acteur des politiques sociales et du handicap du département.
L’assemblée générale de l’association Les Papillons blancs s’est tenue en la salle des fêtes de Levernois. L’occasion de faire le point avec le président, Philippe Chaussade.

Quelles ont été les actions menées au cours de l’année écoulée ?

« Nous avons œuvré sur le dossier de démarche qualité qui, finalisé, entre dans sa phase pratique. Au niveau de l’Esat, nous avons obtenu les financements nécessaires pour réaliser des travaux de mise aux normes de la cuisine pour un montant de 600 000 €. D’importants travaux de toiture et de neutralisation de la nocivité de l’ancienne toiture en fibrociment ont été réalisés. En dehors de cette campagne de travaux, l’Esat a créé une nouvelle activité de recyclage de sarments en bûchettes pour poêles qui permettront de se positionner sur un nouveau secteur d’activité. »

Quels sont vos projets à plus ou moins long terme ?

« Nous allons lancer, à la Maison d’accueil spécialisée (MAS), un projet d’individualisation des chambres qui ne le sont pas encore. Ce projet d’une enveloppe de 2,5M€ sera réalisé sur trois ans. En ce qui concerne le secteur enfance, l’Impro (Institut médico professionnel) a déménagé faubourg Saint-Nicolas et le Sessad (service d’éducation spéciale et soins à domicile) rue Marie-Noël. La réorganisation de ce secteur sera achevée lorsque nous aurons fait aboutir le dossier de transfert de l’Institut médico-éducatif (IME) et de l’internat situé rue Henry-Dunant. En pourparler avec la Ville et le propriétaire du site industriel voisin, ce dossier devrait aboutir vers 2013-2014 pour un montant qui avoisinera les 2,2 M€. »

Quelles sont vos satisfactions actuelles et vos inquiétudes pour l’avenir ?

« Les satisfactions viennent principalement du dynamisme des adhérents de l’association majoritairement composé de parents de personnes en situation de handicap ainsi que le personnel qui œuvre chaque jour sur le terrain pour améliorer l’accompagnement des personnes qui nous sont confiées. Par ailleurs, très récemment, six associations parentales du département se sont rapprochées au sein du Gipco (Groupement interassociatif parental de Cote-d’Or) afin d’apporter des solutions aux problèmes communs. Quant aux inquiétudes, elles viennent du fait que de nouveaux défis seront à relever dans les années à venir dans un contexte peu favorable, tant par les contraintes budgétaires que par la mouvance de l’environnement du secteur et la modification de la répartition des rôles. »


source : Journal "Le Bien Public" édition Beaune, lundi 4 juillet 2011